Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays : United States

Le Domaine des Trottières, un Terroir d’exception au coeur du Val de Loire.

Fondé en 1890, le Domaine des Trottières, est un des fleurons de l’Anjou et de la Vallée du Layon. Sur un vignoble de 115 hectares, entièrement classé en AOC, nous produisons 9 appellations d’origine contrôlée : Anjou Blanc, Coteaux du Layon, Bonnezeaux, Crémant de Loire, Rosé de Loire, Rosé d'Anjou, Cabernet d'Anjou, Anjou Rouge et Anjou-Villages.

Notre savoir-faire reconnu, respectueux des traditions, et constamment récompensé, ainsi que la qualité de notre Terroir, s’expriment dans des vins authentiques d’une grande finesse.

Des cuvées « Expression » exceptionnelles en Anjou et Anjou-Villages, des produits originaux (8 ½ en Rosé d’Anjou et 9 ½ en Cabernet d’Anjou et Anjou Blanc), un Anjou Villages "FAUSTINA" de grande classe et un Crémant de Loire original, complètent la gamme des vins proposés aux amateurs. 
Adhérent du syndicat des Vignerons Indépendants de l’Anjou et de Saumur, membre du club des Vignerons Lauréats du concours général agricole de Paris, nos techniques de production répondent aux exigences de l’agriculture raisonnée label Terra Vitis et HVE (Haute Valeur environnementale)...

                                                  

Propriété de la famille Lamotte depuis 1985, ce très ancien domaine viticole, longtemps exploité par la famille Gourdon était planté essentiellement en cépage chenin, avant l’arrivée du Phylloxera qui à la fin du XIX siècle a détruit la quasi-totalité des vignobles Européens. L’essentiel de sa production était consacrée aux vins blancs.
La rénovation du vignoble, rendue obligatoire par la plantation de plants greffés certifiés a été l’occasion d’une diversification de l’encépagement : Gamay, Grolleau, Pineau d’Aunis font leur apparition, et seront la base des rosés (Rosés de Loire (secs), Rosés d’Anjou). Plus récemment, l’accent a été mis sur les plantations de cépages Cabernet.

Le chai le plus ancien construit vers 1920 était particulièrement performant : cuves verrées, système de transport de vendanges par élévateurs mus par un énorme moteur (1 piston).

En 1990, un chai moderne lui a été adjoint.