Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays : United States

LE TERROIR

Sur le site des Trottières, le vignoble couvre 85 ha sur le plateau qui domine la vallée du Layon, avec des parcelles en situation de coteaux ou de plateaux vallonnés.

Les terres, très caillouteuses à texture argilo-limoneuses ont pour origine le cénomanien inférieur (ou secondaire).
Ces caractéristiques leur confèrent un bon drainage, ainsi qu’un réchauffement rapide des sols, facteur essentiel de précocité et donc de qualité.
Sur le site de Martigné-Briand (24 ha), les terres d’origine tertiaire (faluns miocènes) plus argileuses, sur sous-sol schisteux, donnent des productions plus charpentées.


                                                  

L’ENCEPAGEMENT

Le vignoble s’étend sur 115 ha, intégralement classés en AOP, auxquels s’ajoutent 18 ha de céréales et 20 ha de prairies.
L’encépagement ne concerne que des cépages recommandés :

  • Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon (47,5 %) destinés essentiellement aux Anjou, Anjou-Villages et Cabernet d’Anjou.
  • Gamay (15 %), Grolleau (noir et gris) (15 %), Pineau d’Aunis (7 %) produiront Rosé d’Anjou et Rosé de Loire.
  • Chenin (13 %), le cépage des vins blancs : Anjou, Coteaux du Layon, Bonnezeaux et Crémant de Loire.
  • Chardonnay (2,5 %) récemment introduit pour les assemblages destinés à la production de Crémant de Loire.

La moyenne d’âge des plantations est d'environ 40 ans dont une parcelle de Pineau d’Aunis plantée en 1906.


                                                  

ENTRETIEN DES SOLS ET PROTECTION DU VIGNOBLE

En entretien des sols, le désherbage total est proscrit. Au printemps, il est procédé à un désherbage à minima sous le rang, qui permet de dégager les ceps d’un envahissement par les herbes indésirables. 

Quant à l’interligne, il est soit enherbé avec une tonte régulière, soit travaillé en fonction des sols, des vigueurs des vignes etc... Les jeunes plantations sont désherbées mécaniquement et manuellement. Pour la fertilisation, priorité est donnée aux fumures organiques, riches en humus, et amélioratrices de la structure des Terres.

La conduite du vignoble répond strictement au cahier des charges Terra Vitis (Viticulture raisonnée et durable), et le domaine est certifié, depuis juin 2014, Exploitation de Haute Valeur Environnementale par le ministère de l'agriculture (HVE).

Les évolutions sont rapides : prise en compte affinée de la biologie des maladies, produits de traitement moins agressifs à doses par hectares plus faibles, matériels de traitement précis, avec ciblage des traitements.

Le domaine s’est doté d’un matériel qui permet, grâce à sa précision de traitement, de diminuer de plus de 30 % les produits utilisés.
Le suivi du vignoble nécessite une surveillance de chaque instant. Nous avons fait appel à la compétence d’un conseiller indépendant en viticulture en la personne de M. Philippe Drouet qui nous fait profiter de son expertise en conduite de la vigne en lutte intégrée. 

LES VENDANGES

Elles se réalisent mécaniquement et manuellement. Notre puissance de récolte nous permet d’être très réactifs et de procéder à cette opération à l’état optimum de maturité des raisins, optimum défini par les contrôles de maturité réalisés quotidiennement, par parcelle, dès les premiers signes de début de maturité.
En 2014, le Domaine s'est doté d'une machine à vendanger Pellenc très performante. Equipée d'une table de tri embarquée, elle nous garantit une vendange saine en éliminant tous les indésirables (Feuilles, pédoncules, bois,...)

Une équipe d’une dizaine de vendangeurs récolte les raisins destinés au crémant (en caissettes). Les Coteaux du Layon et les Bonnezeaux sont récoltés par des tries successives, sélectionnant les grappes dont les raisins sont suffisamment concentrés. Ces opérations peuvent se terminer certaines années à la mi-novembre.

Sont également récoltées manuellement certaines cuvées d’Anjou-Villages, quelques parcelles très âgées des cuvées vieilles vignes. La proximité des vignes par rapport au chai permet d’avoir un très court délai entre la récolte du raisin et sa mise en œuvre, évitant toute dégradation de la qualité.